Tchad : Du bordel à la GNNT du Gal/Colonel Souleymane DIGUERI et son beau père le Gal Mahamat Saleh Brahim

La tristement célèbre Garde Nationale et Nomade du Tchad (GNNT) fait encore parler d’elle. Pas positivement. Mais négativement comme à l’accoutumée. La situation dans cette institution de l’Etat demeure alarmante sinon préoccupante. Radioscopie d’une institution en perte de vitesse et qui va à vau-l’eau !

GNNT : Une institution privée

La Garde Nationale et Nomade du Tchad (GNNT) est une force de sécurité intérieure placée sous l’autorité du Ministère de l’Administration du Territoire, et de la décentralisation et rattachée au Ministère de la Défense Nationale pour emploi, à la défense opérationnelle du territoire.

Quand on constate les pratiques très peu orthodoxes dans cette maison, c’est révoltant. Hélas ! On se rend compte que la GNNT qui est une institution de l’Etat est devenue une propriété privée où des individus se permettent de faire à leur volonté, ce qui leur semble bon. Les patrons de cette institution règnent en despotes et en népotistes. Ils ont droit de vie ou de mort sur leurs éléments.

Depuis que le Général Mahamat SALEH BRAHIM est réhabilité à la tête de la GNNT, au lieu de changer positivement l’image de cette institution, cet homme ne fait que la ternir horriblement au quotidien. Son travail favori dans cette institution, ce sont les contrôles de paiement de salaires, la confiscation de salaires des éléments sans justification. Le pis, le Général/Colonel Souleymane DIGUERI se livre à des intimidations à l’égard des éléments pour que ceux-ci désertent la GNNT et leur salaire lui reste. Le contrôle actuel du Général 4-Etoiles est celui des armes. En procédant au contrôle, malheur à un élément qui répond à l’équipe de contrôle qu’il n’a pas été doté d’une arme. Une fois rendre compte de la situation des militaires sans armes au Général Mahamat SALEH BRAHIM, sa réponse est sèche : « Acto Gourouche Aname ». Cette phrase veut dire « Confisquer leurs salaires jusqu’à nouvel ordre». Et pourtant ceux qui disent qu’ils n’ont pas d’armes n’ont, en réalité, jamais eu une dotation d’arme depuis qu’ils sont entrés dans l’armée. C’est une triste réalité à la GNNT.

Le SABOTAGE de Mahamat SALEH et Souleymane DIGUERI

En observant tout ce qui se passe à la GNNT, on est en droit de se poser une question. Est-ce que le Général Mahamat SALEH BRAHIM et son beau-fils, le fameux commerçant, le Général/Colonel Souleymane DIGUERI KOURGOULE ne sont pas en train de faire un SABOTAGE ? Autrement dit, est-ce qu’ils ne sont pas en train de SABOTER la GNNT ? La réponse est affirmative, surtout quand on constate ce qu’ils orchestrent au sein de la GNNT.

C’est quoi donc le SABOTAGE ? Le SABOTAGE est une manœuvre malveillante visant à faire échouer une entreprise ou un projet ou encore c’est un acte visant à détériorer ou à détruire volontairement un matériel ou une installation.

Ce qui se passe à la GNNT, c’est une volonté manifeste pour faire échouer les actions de cette institution de l’Etat, afin de la tuer lentement.

Des directions sans bureaux

Ce qui est encore trop marrant à la GNNT, il y a des directions qui n’ont pas de bureaux, faute de matériels et équipements. Et que font les responsables de la GNNT avec l’argent destiné pour l’achat de matériels et équipements de bureaux que l’Etat prévoit chaque année ?

Cet argent va tout droit dans les poches des grands commandants et leur Directeur de Service Administratif et Financier, tous des « ARGENTIVORES ». ils gèrent la GNNT comme leur cuisine.

Un article secoue les testicules de Mahamat Saleh

En avril dernier, un article intitulé « De la haute mafia à la haute sphère de la GNNT » a été publié sur le blog de Makaila. Cet article évoquait le détournement des tonnes de dotation de tenues mises en vente à la GNNT par le Général Mahamat SALEH BRAHIM et son beau fils le célèbre démarcheur Souleymane DIGUERI KOURGOULE. Quand l’article a été publié, le Général 4-Etoiles, qui se trouvait à Moussoro, en a eu vent. Paniqué, depuis Moussoro, il a précipitamment instruit son beau fils de procéder au partage immédiat de tenues en annulant la vente et les bons de tenues par les militaires. Parce que la fumée est sortie du toit. C’est un signal fort pour le TOUT PUISSANT GENERAL Mahamat SALEH BRAHIM. Ce colosse au regard furibond a été terrorisé par l’article paru sur le Blog de Makaila.

Ça sonne le glas

De ce qui précède, si le Ministre de l’Administration du Territoire et de la sécurité publique et son collègue de la Défense ne prennent pas leurs responsabilités, la GNNT est en train de mourir à petit feu.

Signalons aussi qu’à la GNNT, il n’y a pas un plan de travail. Le seul et obscure plan des commandants de la GNNT qui est mis en place, c’est le détournement et la confiscation des salaires du personnel de la GNNT et l’utilisation des lignes budgétaires de la GNNT dans leur comptes personnelles au nez et à la barbe des autorités compétentes, suite au fameux décret de nomination au poste de responsabilité à la GNNT.

Comment comprendre qu’un officier supérieur atteint par la limite d’âge, retraité qui gagne normalement sa pension de retraite, sans être réhabilité, est nommé Directeur de cabinet de Mahamat SALEH BRAHIM par un décret présidentiel qui gagne sa pension et son salaire de Dir-Cab avec le même galon de colonel et plus son ancienneté ? Cela n’existe qu’au Tchad. Au Tchad où tout est permis.

Hamit Alimi, alias  Œil de Lynx


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Abou Harba

    A quand un détachement de la GNNT au Mali sous le commandement opérationnel du « général » de pacotille Machin-Chouette? Une garde « nomade » serait à son aise à traquer les djihadistes dans l’Adrar des Ifoghas. Que ces « officiers » analphabètes, qui croient avoir gagné le droit de passer leur vie à éparpiller leurs carcasses sur des tapis cossus pour boire du thé vert à longueur de journée, parasitant le pays et volant leurs subalternes sans honte ni conséquences, se rendent utiles à quelque chose, pour une fois dans leur vie de sangsues!