Tchad: un ancien officier de l’armée arrêté – RFI

Au Tchad, le général Béchir Ali Haggar a été mis aux arrêts. Cet ancien officier de l’armée tchadienne, trésorier de la Croix-Rouge, a été conduit à la maison d’arrêt, lundi 21 juillet, sans qu’on ne sache véritablement le mobile de son arrestation.

Le général Béchir Ali Haggar a été arrêté chez lui dans la nuit de samedi à dimanche par des policiers munis d’un mandat. Selon les informations de RFI, on lui a notifié qu’il était poursuivi pour complicité dans le cadre de l’affaire Hissène Habré. Il a même été conduit au pool judiciaire en charge de l’affaire avant d’être transféré à la maison d’arrêt d’Amsinéné, où il dort depuis lundi, tout comme plusieurs officiers, arrêtés dans le cadre de cette même affaire.

Selon ses proches, l’ancien officier de l’armée tchadienne ne reconnaît pas avoir fait partie de la police politique de Hissène Habré. Sa famille explique son arrestation par le fait qu’il n’a pas apprécié le remplacement, il y a un mois, du sultan du Dar Kobé à l’est du Tchad dans la région d’origine du chef de l’Etat. Et il l’a fait savoir.

Contacté par RFI, le parquet de Ndjamena admet que le général Béchir Ali Haggar a bel et bien été arrêté, mais refuse de se prononcer sur le mobile de l’arrestation pour « ne pas gêner l’instruction. »


Commentaires sur facebook

6 Commentaires

  1. SBA

    Un torchonnaire du dictateur Hissein Habré masqué derrière la Croix-Rouge est arrêté et envoyé en tôle, ainsi toutes les sanguinaires et leurs complices devront répondre tôt ou tard leurs actes ignobles devant la justice…………..

  2. Choukou

    On ne devait pas utiliser ce titre de general pour celui qui a ete promis a ce rang  par Deby.  Des tire-moutons, des bergers, des Vendeurs de the, … Generaux? Vous blaguez!

  3. moubarack

    Chouchou! ne qualifi pa ca au general bechir ali haggar,je t informe il etait le premier promotion de lecole interarme tchad et il etait capitain de larme tchadienne avant que vtre déby s’intégré dans l’arme. cet homme a plein d’histoire sans te mentir