Arrestation de Béchir Ali Haggar

Selon les observateurs avertis de la vie politique du Tchad, l’arrestation du gal Bechir Ali Haggar ressemble plutôt à un règlement des comptes entre un officier supérieur de la promotion des années 1970, formé dans les meilleurs écoles européennes et africaine et un président que le premier a toujours considéré comme un usurpateur des titres et des grades de l’armée et qu ‘il traite publiquement d’imposteur. L’affaire Habré serait tout simplement un alibi alors que d’autres individus plus exposés que le Gal Bechir Ali, peuplent la cour du sultan d’Amdjeress.


Commentaires sur facebook