Nigeria et Tchad, même combat – BBC

Arrivé lundi à Ndjamena, la capitale tchadienne, le président nigérian Goodluck Jonathan doit s’entretenir avec son homologue , qui se trouve actuellement à la tête du conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.

Mais c’est une visite qui sera mise à profit pour parler de la collaboration entre les deux pays dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Le président nigérian est dans le pays, officiellement, pour assister à l’ouverture du Salon International des Technologies de l’information et de la Communication (SITIC).

Si le communiqué de la présidence nigériane insiste sur l’aspect sécuritaire, du côté tchadien, toutefois, il s’agit avant tout de mettre en avant le salon qui se tient jusqu’à la fin de la semaine.

Le président en exercice de l’Union africaine, le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a également fait le déplacement.

Ces derniers jours, l’armée nigériane a subi des revers militaires alors que les islamistes du groupe armé continuent de prendre du terrain dans l’Etat de Borno et de l’Adamawa.

Nul doute que les conflits au Nord du Nigeria sont au cœur des préoccupations.

Par ailleurs, la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé lundi que les chefs d’état-major ouest-africains doivent se rencontrer dans la capitale ghanéenne, Accra, pour trois jours à partir de mardi.

Cette rencontre devrait permettre d’aborder la question du terrorisme et de la criminalité transfrontalière.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. TARHODJIDONGAR BOUKAR

    La lutte contre Boko haram n’est pas difficile mais la complicite et manque de la bonne volonte dans la lutte entraine le probleme difficile,