SATOM fout le camp!

La société des BTP SATOM était un ancien et fidèle complice de la SNER de Daoussa Deby et de tous les ministres successifs des infrastructures et en particulier l’actuel patron du ministère et on ne peut pas dire que la SATOM s’est appauvrie au Tchad, l’opinion nationale pense tout le contraire. Alors qu’est ce qui pousse SATOM à prendre ses clics et clacs et foutre le camp du Tchad? Raisons avancées: trop d’impayés de la part de l’État et trop d’intermédiaires pour les commissions et harcèlement permanent.


Commentaires sur facebook