DECLARATION DU MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGRES (MPP)

DECLARATION DU MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGRES (MPP)

Le Bureau Exécutif National du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’est réuni en séances extraordinaires le samedi 1er novembre et le dimanche 2 novembre 2014 à Ouagadougou.

Après avoir fait le point de la situation politique nationale, le Bureau exécutif national :

  • salue la victoire éclatante du peuple burkinabè contre la révision de l’article 37 de la constitution, ainsi que l’insurrection populaire ayant contraint le Président Blaise Compaoré à la démission;
  • félicite l’ensemble des forces vives, partis politiques organisés au sein du CFOP, organisations de la société civile, jeunes, femmes, anciens, travailleurs des villes et des campagnes, commerçants des marchés, yaars et du secteur informel, élèves et étudiants, sans-travail, de même que les autorités coutumières et religieuses;
  • déplore les pertes en vies humaines, salue la mémoire de ces martyrs tombés les armes à la main et présente les condoléances du parti aux familles éplorées;
  • – souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés qui souffrent dans leur chair et dans leur âme ;
  • salue le sens élevé de la responsabilité des forces armées et des forces de sécurité ;
  • félicite les militantes et militants de notre parti le MPP, pour leur engagement sans réserve dans ce combat à tous les niveaux et dans toutes les provinces ;
  • appelle nos militants à la vigilance pour une transition apaisée, transparente et démocratique.

Analysant les derniers développements de la situation, et soucieux de la préservation de la paix, de l’unité, des acquis démocratiques et des intérêts supérieurs de la nation, le MPP considère que la gestion de la transition doit être civile, incluant les forces armées nationales, afin de conduire notre pays vers des élections libres, transparentes et équitables.
En ces moments particulièrement difficiles pour notre cher pays, le MPP dénonce toute tentative ou manœuvre hasardeuse de récupération de la victoire héroïque du peuple et invite chacun des acteurs à faire preuve de responsabilité et de retenue.
Le MPP se prononce en faveur d’un dialogue inclusif impliquant toutes les composantes de la société burkinabè, partis politiques, organisations de la société civile, forces de défense et de sécurité, autorités coutumières et religieuses pour la mise en place des organes de la transition en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel normal.
Le MPP s’engage à jouer sa partition, de concert avec toutes les parties prenantes, pour l’aboutissement rapide de ce processus dans l’intérêt supérieur du vaillant peuple burkinabè.
Démocratie – Egalité – ProgrèsOuagadougou, le 2 novembre 2014

Pour le Bureau Exécutif National, le 1er Vice-Président,

Salif DIALLO


Commentaires sur facebook