Tchad: tentative de mutinerie à la maison d’arrêt de Ndjamena – Rfi

Au Tchad, la maison d’arrêt de Ndjamena a connu, mardi 4 novembre, un mouvement d’humeur de prisonniers. La tentative de révolte a finalement été maîtrisée, avec des mesures de rétorsions.

La clameur des prisonniers sortis de leurs cellules, des tirs de sommations des gendarmes, le défilé des véhicules des forces de sécurité… voilà pour les images qui ont marqué l’après-midi de ce mardi à la maison d’arrêt d’Amsinéné.

A l’origine, un incident provoqué par un groupe de prisonniers, sanctionnés par la garde pour indiscipline. Ils devaient être enfermés quelques heures avant les autres prisonniers mais ne l’ont pas accepté et ont décidé de se rebeller. La révolte a été suivie par les autres prisonniers qui sont sortis des cellules pour soutenir les protestataires.

Intervention des gendarmes

Les gendarmes sont intervenus, tirant plusieurs fois en l’air. Plusieurs sources parlent d’un mort et un blessé grave. Des informations que ne confirment pas les autorités qui parlent d’un seul blessé.

En fin de journée, la situation était maîtrisée. Les prisonniers qui étaient sortis des cellules ont été réintégrés. Les blessés, conduits à l’hôpital. Un peu plus tard, une purge a été organisée, cellule par cellule, pour éloigner les meneurs qui ont été conduits dans des prisons de haute sécurité dans la capitale.


Commentaires sur facebook