Les Brèves de N’Djamena – Les mauvaises intentions de Deby : les recrutements

Apres l’effet Burkina passé et après que les jérémiades de Deby sur l’abandon du pouvoir fussent avalées par les bouffons et autres jeunes loups aux dents longues, « chassez le naturel, il revient au galop ! » est naturellement revenu dans les habitudes viscérales de Deby, en d’autres

termes, plus autocrate affirmé que jamais. Il s’est mis donc à préparer les élections de 2015 et celles de 2016. Et les réflexes d’antan aidant, il pense déjà passer en force, n’en déplaise aux opinions nationales et internationales. La manœuvre est connue  et Deby l’a répétée: « deux à la une de Rfi et ce sera le calme, la pilule sera avalée ! », anticipa t-il doctement à ses bouffons !!

Passer en force oui, mais avec quelles forces militaires ? C’est la question que Mr Deby s’est posée à lui-même. Dans les circonstances actuelles, Les militaires tchadiens, en particulier ceux des parents de Deby sont largement inspirés des évènements de Darfour. En effet, ils sont bien sensibilisés et informés qu’avec la CPI, il n’y a pas d’impunité, comme le prouvent leur identification (fichages individuels) et les enquêtes diligentées par la CPI à l’encontre de tous les chefs militaires, auteurs des exactions sur la population civile ou sur les forces de l’ONU, des pillages, des viols, etc… commis au Darfour et dans d’autres régions du monde. Les auteurs de tels crimes seront appelés pour explications auprès de la CPI, et dans la plupart des cas les inculpations suivraient.. De ce fait, le Sultan sait pertinemment que ses combattants prendront le maximum des précautions pour effectuer toute opération militaire à l’intérieur du Pays ou à l’extérieur.

Ainsi Deby est donc conscient qu’il ne pourrait pas très probablement compter sur la troupe actuelle, alors il lance des recrutements tous azimut : 7000 militaires, uniquement du BET, des missions sont entrain de sillonner toute la région y compris dans le Darfour nord ; 700 policiers dont 600 de la région natale de Deby et du nord Darfour. Ces nouvelles recrues seraient le fer de lance de Deby pour contenir les éventuelles manifestations lors des prochaines élections.

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. ici

    Article que tout le monde doit lire