Les leaders de l’opposition tchadienne, menacés.

Les leaders des partis d’oppositions sont-ils en danger de mort; c’est la rumeur qui circule de manière persistante. Les Deby auraient formé un commando sous la direction de Daoussa Deby et qui aurait pour objectif de semer des troubles, voire des coups de feu à balles réelles en direction des forces de l’ordre, lors des prochaines manifestations, ce qui provoquerait la réaction du gouvernement par l’arrestation des chefs des partis, responsables « des bévues de leurs militants ». On sait où conduit l’arrestation de chefs de parti. Connaissant les méthodes barbouzardes des Deby, un tel plan est largement plausible.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Quelque leur methode ca ne marchera pas,ils vont finir par partir un jour avec des lourds fardeaux.