Youssouf Hamid, Représentant de l’UFR en Europe, invité du Gouvernement allemand à Berlin

YouHam1Le Représentant de l’UFR en Europe, M. Youssouf Hamid, était l’invité du Gouvernement allemand à Berlin où il a été reçu par la Ministre d’État auprès de la Chancelière Allemande, Aydan Özoguz. Il a été remercié pour les efforts déployés dans sa région d’accueil, le MKK ( Main – Kinzig – Kreis ) qu’il a représentée auprès de hautes autorités allemandes à Berlin en matière de politique de Migration et d’intégration.

À cette occasion M. Hamid a fait une série de rencontres qui l’ont conduit entre autres au Ministère Fédéral des Affaires Étrangères où il a été reçu en présence de certains ministres et députés. M. Hamid est sorti très satisfait de ses entretiens.

Le Représentant de l’UFR en Europe a abordé plusieurs sujets avec ses interlocuteurs notamment la question de réfugiés africains qui meurent par milliers dans la mer. Il a aussi évoqué la situation politique au Tchad et en particulier le cas du régime belliqueux de Deby.

YouHam2M. Hamid a expliqué que, certes l’Afrique regorge des immenses richesses, mais très pauvre en matière de gouvernance et respect de droit de l’homme. Les dictatures en Afrique ne laissent aucune chance pour le développement et la paix et cela conduit inéluctablement à la pauvreté, aux conflits armés et obligent beaucoup de personne à rejoindre des zones paisibles au risque de leur vie.

M. Hamid, qui jouit d’une bonne réputation dans son pays d’accueil, n’a pas manqué de souligner la mauvaise gestion des affaires de son pays à savoir la calamiteuse gouvernance et la détérioration de l’appareil judiciaire. Il a surtout dénoncé la répression des journalistes et des membres de la société civile.

Monsieur Hamid n’a pas manqué de préciser que le Tchad, pays pauvre gouverné depuis un quart de siècle par un quasi-monarque, est classé parmi les plus pauvres du monde malgré des recettes énormes engendrées par l’exploitation du pétrole. L’eau potable, l’électrification et le système de santé sont les plus catastrophiques du monde. Malgré cette situation, Deby se donne à son jeu favori qui est la guerre par procuration. Il fait le mercenariat dès que l’occasion se présente et intervient surtout sous les ordres et dans l’intérêt des puissances étrangères en usant les maigres ressources du pays dans le seul but de se pérenniser au pouvoir.

Le Représentant de l’UFR a exhorté ses interlocuteurs pour qu’ils s’investissent d’avantage pour le respect des Droits de l’Homme et l’établissement de la Démocratie en Afrique et en particulier au Tchad et aider la société civile dans ses entreprises.

Correspondance particulière
Berlin – Allemagne


Commentaires sur facebook