Pas d’intervention étrangère en Libye

Apparemment le « Django tire le premier » de N’Djamena a dégainé avant l’heure. Les réactions vigoureuses de l’Algérie et de la Ligue arabe ont poussé le président français à mettre un peu de bémol dans ses intentions d’interventions en Libye par l’intermédiaire de ses nègres de service.  Deby qui se prépare à recruter 10.000 nouveaux éléments pour des opérations hors du Tchad, doit revoir sa copie.


Commentaires sur facebook

5 Commentaires

  1. hemis

    Ah oui! ènième escapade. le chemin de l’enfer est souvent pavé des bonnes intentions disait un philosophe.Qui vivra verra.

  2. comme tout le monde le sait, si on arrive à faire le continent africaine une États unies d’Afrique, ni les occidentaux ni les américains n’auront aucune intérêt en Afrique. Après avoir éliminé KADAFI, ils cherchent à créer des conflits entre nous, pourtant tout nos chefs d’État sont conscient et en particulier DEBY; il sait très bien dans quoi il se mêle mais avec ça il engage des combattants tchadiens… c’ qui est inquiétant pourquoi le chef d’état major ne réagit pas, oh au faite il n’a aucune pouvoir.

  3. il vont la pêche sur le lac Tchad ???