Les Brèves de N’Djamena – Le Vice-Président soudanais à Amdjeress

Le Général BAKRI HASSAN SALEH est à N’djaména depuis ce matin pour une rencontre de travail et de concertation avec Mr Deby. Une équipe du bureau tactique de l’Etat-Major renforcé par des techniciens des services des renseignements a précédé la Vice-Président à N’djaména. Cette mission a pour but essentiel de préparer à contrer le mouvement des forces de JEM au Sud-Soudan vers ses anciens fiefs de Darfour et de Kordofan. En effet malgré la mobilisation sans précédent des troupes soudanaises avec plus de 3000 véhicules, aidées en cela de surcroît par les partisans l’ancien V.P du Sud Soudan, Mr Ryak MASHAR, pour intercepter la colonne de JEM, les soudanais souhaitent l’intervention des éléments tchadiens. Ils tentent de convaincre Mr Deby que le JEM couve en son sein la rébellion de l’UFR qui ne tarderait pas de prendre de l’ampleur aux fins de menacer le régime de N’djaména. Selon nos sources, l’intervention hors du pays étant sa tasse de café favorite, le Sultan qui n’attendait qu’on lui demandât n’a pas tardé à donner son accord et a mobilisé ses différents services pour se mettre autour d’une table et étudier les moindres détails de l’opération. Ainsi donc la visite du V.P soudanais s’inscrit dans le cadre de l’adoption du document final élaboré par les techniciens de deux pays.

A Amdjeress, Deby et le Vice président soudanais se sont mis d’accord selon eux sur un point essentiel : « on tue le serpent par la tête. Il ne faut absolument pas toucher aux troupes de l’UFR dans la région, cela fera une belle campagne de communication pour l’UFR et sûrement il y aura des désertions à leur faveur.» Conclusion : il faut nettoyer le Darfour de sa composante Béri, toutes composantes confondues et l’UFR mourra de sa belle mort.

Correspondance particulière (Am Djeress)


Commentaires sur facebook