Combien le Cameroun et le Nigeria ont ils payé?

La question mérite d’être posée autrement: quels sont les termes exacts du contrat entre le Tchad et ses deux voisins pour combattre Boko Haram? Pour la première fois (et on se demande d’ailleurs pourquoi?) l’exécutif et le législatif ont été mis en contribution pendant plus de 48h, et on se demande sur quoi ont-ils épluché?  Qui peut croire que là où les deux armées les plus puissantes en nombre et en matériel de la sous région, ont échoué, l’armée tchadienne peut-elle réussir? Cette opération ressemble à tous les égards à celle de la RDC où 400 tchadiens ont laissé leurs peaux dans les marécages  de la RDC. Jusqu’à ce jour aucune communication n’a été faite de cette défaite historique de l’armée tchadienne face à la minuscule armée du minuscule Ruanda.


Commentaires sur facebook

4 Commentaires

  1. Mbo

    Bonsoir chers compatriotes
    le problème n’est pas pour l’instant de chercher à connaître si le Cameroun et le Nigeria ont payé à qui je ne sais. Le problème de Boko Haram, je vous fais grâce de qui l’instrumentalise, est devenu un problème majeur pour d’abord la sécurité et l’économie de notre pays.
    En effet, personne n’ignore le rôle de locomotive que joue le Nigeria dans les échanges économiques pour notre Pays.Depuis que lesHaram drogués sévissent, les coûts de denrées de première nécessité ont plus que flambées à Ndjamena mais aussi dans les villes secondaires. Les régions de l’Ouest tchadien kanem géographique et le Chari Baguirmi y compris Ndjamena ressentent considérablement les effets néfastes. De l’huile au ciment en passant par les articles ménagers coûtent extrêmement chers.
    Que dire de l’exportateur du bétail sur pied vers le Nigeria? Le plus grand exécutoire de la consommation de viande de la région Afrique centrale et occidentale n’est il pas le Nigeria? Bon an , mal an, les recettes douanières et fiscales de l’exportateur des animaux sur pied vers le Nigeria rapportent plus de 100 milliards de nos francs au trésor public.
    A cette période de chute vertigineuse du prix de baril de pétrole aura-t-on d’autres poste de recettes sûres que l’élevage?
    En plus, des milliers des éleveurs et agropasteurs ne pourraient survivre normalement que si le marché nigérian est accessible. Avec la fermeture forcée de la frontière par les Haram illuminés, les prix du bétail ont chuté
    de manière inexorable au dam des éleveurs.
    Un autre aspect qui pourrait mieux justifier l’intervention de nos troupes, c’est la sécurisation préventive de notre pays. la mobilité et la fluidité des contacts entre les populations liées par l’histoire, la culture, la langue départ et d’autre des frontières pourraient être un terreau fertile pour l’intrusion massive des groupuscule Haramistes? Combien sont ils à Ndjamena, dans le lac et par ailleurs? Les pantalons sautés et barbus qui écument nos quartiers paraissent à priori des supporteurs/acteurs passifs mais une fois que le péril harmiste est à nos portes, ils se jetterons sur le pays comme une nuée de sauterelle. En tous cas, l’un dans l’autre, l’intervention de nos forces est légitimement justifiée. Une solidarité agissante doit être apportée au Président de la République. Tout nos encouragements et admiration pour cette œuvre combien louable et salutaire. De toutes nos expéditions à l’extérieur de nos frontières, celles-ci est la plus justifiée.Soyons unis et solidaire dans ce combat audéla de nos contradictions politiques ,religieuses et idéologiques.
    Il s’agit bien évidemment de la défense de l’intérêt et de l’intégrité de notre pays.
    Je vous propose enfin de penser à organiser une gigantesque marche de soutien à nos troupes en mission. Ceux qui manqueraient à ce rendez vous historique seront rattrapés par l’histoire.ça sera une marche républicaine loin des celles je l’espère des guignols de MPS.
    Je suis aujourd’hui Idriss Deby ITNO
    MBO njouka

  2. Rita Ferdinand

    quand le feu brule les cases des voisins il est tout à fait normal qu’il faut apporter de quoi à éteindre ce feu. Chers compatriotes merci de comprendre ainsi.

  3. Tadion Pierre

    Oui il faut combattre ces gens qui sont sans cœurs, jusqu’au beau

  4. Daoud

    Bonjour Cher lecteur et lectrice,

    Je loue le courage du Président tchadien SE Idriss Deby Itno, d’avoir répondu à l’appel de ce 2 voisins afin d’envoyer nos frères soldats Tchadiens pour intervenir au Nord du Nigéria et du Cameroun.

    Il ne faut pas oublier que la secte Boko Haram, assassine des pauvres paysans, brule des villages, commet des attentats contres les militaires camerounais et Nigérians, sans oublier les raptes, les meurtres et les pertes financières infligés à nos compatriotes sur les routes Nigéria – Cameroun.

    Notre devoir est de soutenir sans faille la décision de notre commandant en chef, pour le bien du Tchad et de la sous région.

    Si nos voisins exitent, le Tchad avec l’accord du Nigéria et du Cameroun va chercher et débusquer les criminels de Boko Haram et inchallah dans moins de 6 mois, nous allons dormir et travailler en paix, ainsi que nos voisins.

    Vive le Tchad, courage et soutien à nos frères soldats et mes amitiés aux soldats camerounais, ainsi qu’au soutien de la France et des USA.

    A. DAOUD