NON à l’amalgame !

Y-a-t-il un consensus national autour de l’intervention de l’armée nationale dans les pays voisins ? La réponse est non ! Il suffit de regarder les manifestations orchestrées par le régime dans les différentes régions ; mais au-delà du fleuve Chari on avait noté un soutien ambivalent : soutien de la part des nordistes du Cameroun et hostilité des sudistes ; alors qu’au Nigeria c’est l’inverse.

Y-a-t-il de l’unanimité au Tchad pour le soutien à nos forces face à l’ennemi ? Naturellement la réponse est oui !

Toutefois, les tchadiens doivent noter la nuance entre ces deux situations. Que la conscience collective nationale ne soit pas frappée de cécité pour accompagner les délires d’un maffiosi qui ne pense et rêve qu’en termes des valises d’argent qu’on dépose devant lui, et prêt à passer pour pertes et profits les sacrifices des enfants de son propre peuple.

On ne nous fera jamais croire que l’intervention du Tchad au Cameroun et au Nigeria ait été motivée uniquement par la défense des intérêts du Tchad. 12 millions des tchadiens pourraient sortir pour applaudir l’engagement de nos vaillants combattants, qui affrontent ces sinistres terroristes de BH, sans égard à l’intervention elle-même, c’est la bonne chose à faire. Cependant, ne perdons pas de vue que la motivation politique initiale à la base de cette intervention ne vise pas en premier lieu la défense des intérêts du Tchad, mais d’abord les intérêts égoïstes et la volonté malsaine d’un seul homme, d’un seul individu.


Intérêts du Tchad ? Mais parlons-en !

  • Il est inutile d’épiloguer ou pérorer sur ce que constitue le Cameroun pour la survie économique du TCHAD; sauf erreur statistique, plus de 75% des imports- exports du pays passent par le Cameroun, en ce sens que la sécurité de ce pays voisin est d’abord et avant tout celle du Tchad et des Tchadiens. Si ce pays éternue, le Tchad s’enrhume, c’est un fait géoéconomique ! Mais où situer les intérêts du Tchad quand son Président déclarait publiquement qu’il est temps que le vieux malade du Cameroun s’en aille et réactivait un embryon de rébellion en gestation au Nord du Cameroun ??
  • Où situer les intérêts du Tchad quand Deby, loué par les généraux nigérians musulmans nordistes, servait d’intermédiaire pour la promotion de BH, qui est une organisation armée d’obédience islamiste, agissant au Nord du Nigeria ? Quand Deby, s’est mis au service des généraux et politiciens nigérians et servait d’intermédiaire pour la promotion de BOKO HARAM, en leur livrant matériels de guerre, armes et munitions est ce que c’est défendre les intérêts du Tchad dans ces jeux macabres ?

Deby seul, par son support indéfectible à Boko Haram au cours des cinq dernières années avait compromis les intérêts du Tchad et la sécurité de nos voisins. Mais Deby, fidèle à son habitude, vient de suspendre tout récemment ses relations ouvertes et régulières avec BOKO HARAM en contrepartie d’importants subsides nigérians et camerounais, ainsi que de la reconnaissance et autres appuis à sa dictature de la part de l’occident. Depuis les diamants de Charles Taylor jusqu’à cette dernière intervention, IDRIS DEBY ITNO a transformé les militaires tchadiens en marchandises rentables. Il en a fait un juteux business. Ce faisant, il a sérieusement mis en péril les intérêts du Tchad au Nigéria et au Cameroun, et pour longtemps !
Il est important que l’opinion publique sache qu’elle est tenue dans l’ignorance des motivations réelles et des conséquences de cette intervention. Ses effets collatéraux ne tarderont pas à se manifester sur le quotidien du citoyen tchadien. Cette guerre sera longue et couteuse en ressources financières et matérielles et certainement en vies humaines. Il faut remarquer que :

  • BH est une pieuvre dont le début et la fin sont incommensurables.
  • Malgré ses méthodes folkloriques, la secte serait perçue par certaines élites politiques et militaires du Nord du Nigéria comme une opposition politico-militaire contre le pouvoir du Sud chrétien.
  • BH est alimentée principalement par l’armée nigériane, disposant les mêmes types d’armes de haute gamme que celles détenues par l’armée nigériane. De même elle serait aussi encadrée par des officiers de l’armée régulière nigériane et des mercenaires occidentaux dont 9 seraient tombés aux mains de l’armée camerounaise.
  • Autant les camerounais avaient accueilli les soldats tchadiens avec beaucoup d’affabilités et de congratulations, et la collaboration franche et fraternelle, autant du côté nigérian l’hostilité est manifeste tant du côté civil que militaire.

Les nigérians qui ont manifestés dès les premiers jours leur mauvaise humeur contre l’intervention tchadienne ne faciliteront certainement pas la tâche à nos compatriotes.
Dans sa mégalomanie ostentatoire, Mr Deby projette de nettoyer la secte du Cameroun et du Nigéria. Pour ce faire, les camerounais, comme il fallait s’y attendre, n’oseront nullement aller fouillonner au-delà de leur frontière ; ils se contenteront à cœur joie de sécuriser au tant que faire les parties de leur territoire nettoyées par l’armée tchadienne. Alors pour préserver son aura devant l’opinion nationale et internationale, Deby continuera la mission en solo en terre inconnue et hostile sans partenariat conséquent. Il serait donc obligé de puiser au maximum sur le peu des ressources dont disposent encore les caisses de l’Etat pour le maintien des troupes. Et c’est à ce moment précis que la population tchadienne sentira les effets induits de l’intervention tchadienne dans son assiette quotidienne.

Mahamat Ahmat
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

3 Commentaires

  1. TURNE BUYE

    ET SI DEBY VENAIT A VAINCRE LA SECTE BH ?

  2. Chesy

    Très bon article; je vous félicite pour ces informations inédites; je ne savais pas par exemple que IDI était aussi impliqué dans l’histoire des diamants de Tylor .
    En tout cas, on comprend mieux les enjeux politiques autour de cette guerre.
    Malheureusement ; la population Tchadienne est toujours en défaveur et paie toujours chers pour les aventures de Mr IDI.
    Je viens de lire aussi dans un autre article qu’il y aurait eu plus de morts du côté tchadien que ce que annonce Deby info.
    Comme quoi la vie d’un tchadien; est nul devant l’argent.
    Merci encore une fois.
    Chezy

  3. Soni

    lu sur interner

    http://makaila.over-blog.com/2015/02/boko-haram-un-collectif-d-officiers-tchadiens-mecontent-desavoue-idriss-deby.html

    Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, un groupe de militaires tchadiens réunis sous l’appellation Collectif des Officiers Nationalistes Tchadiens, dit informer l’opinion publique sur son existence pour s’opposer contre les sacrifices d’Idriss Deby qui envoie les fils du Tchad sur le théâtre des opérations militaires.

    Dénommé CONTGOSSI, ce collectif déclare : » Nous sommes dans l’armée tchadienne pour défendre notre pays et notre peuple. Mais aujourd’hui, nos fils tchadiens sont envoyés au massacre pour faire plaisir à un Président malade mental, qui veut etre le roi d’Afrique au Mali, en Libye, en Centrafrique, au Soudan, au Cameroun, au Niger et au Nigeria. »

    Et au collectif de soutenir que : « Sous le commandement d’officiers analphabètes, les enfants du Tchad sont envoyés au massacre dans une guerre où rien n’est préparé. Aucun éclaireur n’est envoyé au Bornou avant de lancer nos enfants tchadiens dans le massacre. Les officiers stupides, expliquent à nos enfants que tous les Kanouris, Peuls et Arabes sont des Boko Haram. »

    Sauver le Tchad

    Composés à majorité des musulmans et chrétiens, le collectif estime que : « Nous les vrais tchadiens,, 99% de la population, devrons sauver notre pays et notre armée ne doit pas partir se faire massacrer ni faire de génocide.. »

    la rédaction du blog de makaila

    COMMUNIQUÉ DU CONTGOSSI:

    Frères Tchadiens, nous fiers officiers de l’armée nationale tchadienne, nous vous informons de la création du  »Collectif des Officiers Nationalistes Tchadiens du Guera, Ouaddai et Salamat contre les Sacrifices Inutiles » CONTGOSSI.

    Nous sommes dans l’armée tchadienne pour défendre notre pays et notre peuple. Mais aujourd’hui nos fils tchadiens sont envoyés au massacre pour faire plaisir à un président malade mental, qui veut etre le roi d’Afrique au Mali, en Libye, en Centrafrique, au Soudan, au Cameroun, au Niger et au Nigeria.

    Sous le commandement d’officiers analphabètes du BET, les enfants du Tchad sont envoyés au massacre dans une guerre où rien n’est préparé. Aucun éclaireur n’est envoyé au Bornou avant de lancer nos enfants tchadiens dans le massacre. Les officiers stupides du BET, qui ressemblent aux cannibales anti-balaka, expliquent à nos enfants que tous les Kanouris, Peuls et Arabes sont des Boko Haram. Bientot à Diffa, ils tueront tous les Kanouris, Peuls, Arabes et laisseront vivant que les Toubous.

    Ces officiers Tedas, Dazas et Bideyat vont faire un génocide et utiliser les nobles enfants tchadiens contre les populations civiles.

    Nous les vrais tchadiens, nous les Arabes, les Saras, les Hadjarais, les Roungas, les Peuls, les Ouaddaiens, les Tamas, les Baguirmiens, nous les vrais tchadiens, 99% de la population, nous les bons musulmans et bons chrétiens, nous vrais Tchadiens devont sauver notre pays.

    Notre armée ne doit pas partir se faire massacrer. Notre armée ne doit pas faire de génocide.

    Nous connaissons les sauvages qui détruisent notre pays. On les appellent Goranes, Toubous, Zaghawas… Nous savons qui ils sont. Ce sont les fous du BET qui aiment boire le sang des innocents.

    Maintenant le vrai peuple tchadien et la vraie armée tchadienne disent: NON, les enfants tchadiens ne mourront pas pour les guerres impérialistes du faux président. Nous n’irons pas faire de génocide contre les civils du Niger et du Nigeria.

    Vrais Tchadiens, Arabes, Saras, Hadjarais, Roungas, Peuls, Ouaddaiens, Tamas, Baguirmiens, nous nous révoltons contre la dictature BET et nous n’irons pas combattre en dehors des frontières tchadiennes.

    Collectif des Officiers Nationalistes Tchadiens du Guera, Ouaddai et Salamat contre les Sacrifices Inutiles – CONTGOSSI – le 9 février 2015