Pertes humaines et materielles importantes

Après les « you-you » et autres manifestations folkloriques téléguidées ou organisées, place à la réalité cruelle et dramatique : des attroupements des parents en pleurs devant les hôpitaux, des bâches mortuaires se dressent partout dans la ville. Malheureusement ce sont des scènes devenues habituelles et banales depuis que le sultan président actuel a apparu sur la scène nationale en 1979.

Selon des sources fiables, Boko Haram, avec son nombre important, son armement ultra moderne et sa détermination téméraire, est loin d’être un machin composé des bandits coupeurs des routes. Les pertes humaines et matérielles subies par les tchadiens seraient très importantes ; des renforts sont demandés des garnisons de l’intérieur, le Gal Tidjani Miss un des neveux de Deby, devrait rejoindre les tchadiens au Cameroun, à la tête des renforts (en armes et en hommes).

Quant au Niger voisin, après avoir bougé longtemps sur place, a décidé de retarder son engagement au Nigeria, malgré les pressions de Deby. Les pertes camerouno-tchadiennes auraient dissuadé le président nigérien.


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. Seul le Tchad pays voisin du cameroun qui peut la sauver,parcequ’il detien une force naturelle et laborieuse.

  2. ADJI Moussa

    Vs avez raison, ils s’en prennent déjà à des innocents. Une attaque à eu lieu ce matin à 02h dans le village NGOUBA (au Lac-Tchad), il y’a eu 14 morts, le chef de ce village y compris. Alors, voyons où ça mènent notre bravoure et nos ingérences!!!