Un Chef militaire déchu pour un rapport alarmiste

Pour avoir fait un rapport alarmiste à ses chefs depuis le Cameroun, le Colonel Djérou Horine, commandant de régiment en mission au Cameroun a été rappelé et déchu de ses responsabilités. Selon notre source, le Colonel aurait informé ses chefs que les tchadiens ne veulent pas se battre et murmurent qu’ils ont été vendus au Cameroun  et que les éléments de Boko Haram sont très nombreux et attaquent sans relâche par vagues successives et qu’on ne les voit pas et n’entend pas venir.


Commentaires sur facebook