Le Tchad fait deja du allaharo

Le régime de N’Djamena est déjà à bout de souffle financièrement et vient de lancer un SOS, un « Alla-haro » à l’adresse de ses différents employeurs. L’intervention du Tchad au Cameroun et au Nigeria est donc une aubaine pour le maître de N’Djamena pour arnaquer tout le monde ; même les institutions multilatérales sont appelées à mettre la main dans la poche : Banque mondiale, FMI, BAD, etc, sont priés de fermer les yeux sur la gestion catastrophiques des finances publiques, donner un chèque blanc et débourser les aides statutaires.


Commentaires sur facebook