Cameroun-Tchad: Mincom tchadien, «40 % d’armes saisies par l’armée tchadienne sont de fabrication française» – Koaci

Au terme de sa visite de travail qui a duré 3 jours, Hassan Sylla Ben Bakari, ministre tchadien de la Communication (Mincom), et son homologue camerounais ont tenu un point de presse ce mercredi soir à Yaoundé.

Face à la presse, le Mincom tchadien a déclaré que « 40% d’armes saisies par les forces armées du Tchad aux combattants de Boko Haram, sont de fabrication française ».

Avant de poursuivre, « nous n’avons pas désigné un pays comme étant le fournisseur des armes Rechercher armes à Boko Haram. Nous avons juste montré image à l’appui, les armes Rechercher armes et les minutions saisies chez les combattants de Boko Haram. Mon pays continuera de montrer ces images afin que ceux qui fabriquent ces armes, sachent qu’elles ne se retrouvent pas là où elles doivent l’être ». (Des images brutes des combats ont été montrées durant la conférence de presse Ndlr).

Cette déclaration du ministre tchadien a mis les responsables du ministère camerounais de la Communication, dans l’embarras. Après une brève concertation entre quelques responsables du ministère camerounais de la Communication, l’un d’eux est venu souffler à l’oreille du ministre tchadien qui a tenté de rectifier le tir.

Le Mincom Rechercher Mincom camerounais a pour sa part lancé, « les pays africains ne fabriquent pas d’armes mais les achètent auprès des pays comme la France, la Russie, les Etats-Unis », a nuancé Issa Tchiroma Bakary, tentant de relativiser les propos de son homologue tchadien.

Des conventions ont été signées entre les deux hommes. Il a été décidé de mettre sur pied une stratégie de veille à tendance cyber-communicationnelle face à Boko Haram.


Commentaires sur facebook