Les tchadiens meurent de partout

Depuis 72h, les tchadiens meurent dans les quatre coins du monde : à Kidal (Mali), à Damasak (Nigeria), au Cameroun et au Tchad, parce qu’un potentat insouciant de la vie de ses citoyens, les a sacrifiés sur l’autel de sa recherche effrénée de notoriété, de leadership factice et de l ‘argent. Le nombre exact des blessés et des morts ? Personne n’en saura.


Commentaires sur facebook