Ridicule et grotesque!

La vantardise mène souvent au ridicule et à la grossièreté : pourquoi avoir tambouriné pendant une semaine que les forces tchao-nigériennes ont repris la ville de Damasak, alors que l’allié nigérien est resté coi sur toute la ligne depuis le 1er jour, jusqu’à ce que le monde découvre la vérité cruelle? Les griots du régime auraient du donner le bilan exacte en termes des pertes et des blessés de la bataille de Damasak.


Commentaires sur facebook