Tchad: le Soudan dément tout soutien aux rebelles – Ap

Les autorités soudanaises ont démenti jeudi les accusations du Tchad selon lesquelles elles soutiendraient les rebelles tchadiens combattant les forces gouvernementales dans ce pays, et Khartoum a affirmé que les allégations de N’Djaména équivalaient « à la guerre ».

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères affirme que le gouvernement soudanais a été « surpris » par la menace qu’aurait lancée le ministre tchadien des Affaires étrangères Ahmad Allam-mi (rapportée par certains médias) selon lequel le Tchad pourrait envahir le Soudan.

Une telle menace « équivaut à la guerre« , a assuré le ministère, ajoutant que le Soudan était capable de défendre son territoire.

Plus tôt jeudi, le quotidien indépendant Akhir Laza citait le ministre soudanais de la Défense Abdul Rahim Hussein, affirmant que les allégations tchadiennes de soutien soudanais étaient fausses et que le gouvernement tchadien était « bien conscient« 


Commentaires sur facebook