Les Brèves de N’Djamena – Un Conseiller de Deby mis aux arrēts aux usa.

Qui a dit qu’il n’ y a pas d’argent au Tchad? Par ces temps de disette noire, les n’djamenois aiment se gaver de toutes sortes de rumeurs et des anecdotes, mais celle-ci semble très croustillante.

Le petit frère du TPG et en même temps mari de la petite sœur de Hinda Deby, M.Ibrahim Hisseini Bourma aurait des démêlés avec la police américaine. Le jeunot qui n’a aucun niveau, mais la proximité avec la 1ère Dame aidant, a gravi l’échelon administratif jusqu’à devenir le DG des projets présidentiels et puis SGP-A. Présentement il est conseiller chargé de mission, en charge des activités occultes auprès du président. Ce proche du clan posséderait donc un compte bancaire aux usa où il effectuait des versements de manière régulière. Les montants du placement ont attiré l’attention de la police qui était surprise qu’un tel volume puisse provenir d’un pays considéré l’un de pays le plus pauvre de la planète ; alors elle a décidé d’attendre des pieds fermes le prochain passage du jeunot et celui ci vient de mettre pieds imprudemment aux USA, où il est sommé de justifier la source de ce magot : 600 (six cent) millions des dollars ! Paniqué le M. aurait prétendu que l’argent appartient à l’État et qu’il est envoyé officiellement par le gouvernement pour des achats spécifiques (des véhicules)pour le compte de la Présidence, mais il n’a pas pu fournir aucun ordre de mission, ni un ordre d’achat moins encore un contrat en bonne et due forme, rien de tout cela, alors la police le coffra.

Ce fut le branle-bas dans l’entourage de la 1ère Dame et du grand frère, le TPG, mais aux USA, la justice est indépendante, et elle n’est nullement ébranlée par les agissements du palais rose, agissements qui ont fini par atteindre les oreilles d’IDI qui serait rentré, fidèle à ses habitudes, dans une colère noire déguisée, prétendant qu’il n’est absolument au courant de rien et aurait demandé directement aux autorités américaines de restituer au Tchad le magot en question et faire du Conseiller ce qu’elles doivent faire; la 1ère Dame qui est déjà dans le collimateur des parents d’IDI depuis le dernier malaise, a préféré, pour échapper aux foudres de son mari de président, prendre des vacances avec ses enfants vers Paris où on la voit régulièrement dans les joailleries de Neuilly.

Correspondance particulière – N’Djamena

 

 


Commentaires sur facebook

4 Commentaires

  1. Ali

    Sa c’est trop grave

  2. Abou Harba

    Une farce sur fond, malheureusement, de tragedie pour le peuple tchadien. Et dire que l’on se prepare pour un enieme mandat!!!…

  3. Joel

    Pendant que nous autres fonctinnaires n’avons pas encore gagné nos salaire parcque le pays n’a pas d’argents, parce que le pris du baril à chuter…….

  4. Chezy

    Arrêtons ces langages des faiblards du genre, ils paieront un jour car ça fait 24 ans que ces gens saignent le pays sans en être inquiétés. 
    Réfléchissons sérieusement à comment sauver ce pays des main des cette bande de voleurs.
    La Force des zagawa ( ces au pouvoir) c’est le courage et le sens du sacrifice, tant que les autres Tchadiens passeront leur temps  à boire jusqu’à la démence de l’alcool, à gémir intérieurement en comptant sur le Dieu si non le hasard qui va leur sauver de cette misère… Le Tchad avancera en marche arrière au profit des Zak.