Les Brèves de N’Djamena – Le Tchad agit comme un agent rémunéré pour le compte de Glencor

On se rappelle du retrait de la société américaine Chevron du Consortium pétrolier du bassin de Doba et le Tchad aurait acheté les 25% des actions que détenait Chevron dans le Consortium ; or le Tchad ne possédant pas des moyens financiers, il avait contracté un prêt de la société de trading Glencor pour payer Chevron. En son temps, on avait entendu les cris de joie des ténors du régime, clamant sur tous les coins de rue que le Tchad est désormais membre du Consortium. Ce que le tchadien lambda ne savait pas, c’est les 25% du Chevron sont enlevés par Glencor qui se fait payer immédiatement. Jusqu’à ce jour le Tchad n’a pas vu venir un kopeck de cette transaction avec Chevron, c’est plutôt Glencor qui est en amont et en aval.

Des sources crédibles, on apprend aujourd’hui que c’est l’opération inverse que le Ministre des finances serait entrain de négocier : le Tchad veut revendre à Glencor « ses 25% ». Comprenez vous quelque chose dans cet imbroglio ?? Jusqu’à ce qu’un internaute connaisseur de cet imbroglio nous donne amples informations et éclaircissements, on peut avancer ce qui suit : dans la réalité, le Tchad n’a jamais acquis les 25% de Chevron, il a juste servi d’intermédiaire ou exactement facilitateur à la société Glencor pour l’acquisition de ces actions, car le Tchad en tant qu’État propriétaire des ressources minières n’est pas soumis à un quelconque appel d’offre pour la reprise des actions d’une société qui se dégage d’une concession ou d’un permis et ne paie pas non plus les frais et / ou les taxes de cession ; alors on imagine que le gouvernement a joué le rôle dans lequel il a toujours excellé : voler ce qui lui appartient, faire perdre à l’État des revenus légaux sur l’autel des commissions douteuses versées aux individus.

Ainsi va le Tchad.

BF

 


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Mahamat

    Sacré BF. Encore un tres bon decriptage.