Cameroun-Tchad : l’aide humanitaire du HCR arrive par avion – UNHCR

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a décidé d’affréter des avions pour transporter du matériel de secours à destination des dizaines de milliers de réfugiés tchadiens au Cameroun.

« Environ 30.000 personnes ont fui les combats survenus au début de cette semaine à N’Djamena. Elles ont trouvé refuge dans la zone de Kousséri, de l’autre côté du fleuve Chari », a déclaré aujourd’hui la porte-parole Jennifer Pagonis lors d’une conférence de presse au Palais des Nations à Genève.

Ce matin, un avion transportant 45 tonnes de matériel de secours ? bâches en plastique, couvertures, jerricans et ustensiles de cuisine ? devait atterrir à Garoua, à 800 kilomètres de Yaoundé.

Un second vol est prévu ce week-end avec 45 tonnes de matériel supplémentaire.

Ces livraisons sont destinées à quelque 14.000 personnes.

Les équipes du HCR ont observé des mouvements de population entre le Tchad et le Cameroun, et 16 employés de l’agence travaillent maintenant à Kousséri.

Des installations d’urgence sont en place au site de transit de Madana, qui abrite entre 7.000 et 10.000 réfugiés tchadiens.

Avec l’aide du Programme alimentaire mondial (PAM), le HCR devrait y distribuer des rations de haricots, de riz et d’huile à près de 30.000 personnes demain samedi.

La porte-parole a également fait savoir que des camions transportant 12 tonnes de matériel étaient arrivés hier et avant-hier à Kousséri et que le HCR prévoit la distribution, dimanche, de couvertures, de jerricans, de seaux et de savons.

Au Tchad, l’agence dispose d’un effectif réduit à Abéché et dans six bureaux de terrain. Cependant, elle continue de fournir, avec ses partenaires, protection et assistance à quelque 240.000 réfugiés soudanais ainsi qu’à 180.000 déplacés internes.

En raison de l’insécurité dans l’est du Tchad, et afin d’éviter les pénuries d’approvisionnement, « nous avons besoin d’un corridor humanitaire aérien entre Abéché, la capitale N’Djamena et la région », a expliqué la porte-parole.


Commentaires sur facebook