Expulsions illegales

Parmi les nombreuses incohérences observées depuis les attentas du 15 juin, celle de renvoyer les sans papiers « chez eux » est la plus scandaleuse. D’abord beaucoup des sans papiers sont des tchadiens ruraux, des saisonniers et puis, comment est déterminée la nationalité du renvoyé et enfin où en-est-on avec la loi sur la libre circulation des biens et des personnes dans la CEMAC. Des décisions destinées à dissimuler la vérité sur toute l’histoire des explosions du 15 juin .


Commentaires sur facebook