Tchad: le renouvellement des papiers d’identité ne sera pas immédiat – Rfi

Au Tchad, le renouvellement des passeports et des cartes d’identité prendra plus de temps que prévu. Ces mesures avaient été annoncées après le double attentat qui a frappé la capitale le 15 juin dernier et cette décision avait suscité une certaine incompréhension dans la population, surtout que l’obtention de ces documents est souvent un vrai parcours de combattant. Ce lundi, le ministre de l’Intérieur a expliqué que la décision n’était en fait pas applicable immédiatement, mais qu’elle serait malgré tout mise en œuvre.

C’est en répondant à une question d’un journaliste que le ministre de l’Intérieur, Abderahim Biremé Hamid, a révélé lundi que la décision de changer de passeport et de carte d’identité répond à des exigences communautaires, les attentats du 15 juin n’ayant fait qu’accélérer le processus. Le Tchad est signataire d’un accord sur la libre circulation des personnes et des biens, mais cela est conditionné par la détention de passeports et de cartes d’identité biométriques, a expliqué le ministre, en ajoutant que cette décision devait entrer en vigueur à partir de l’année prochaine.

La délivrance des passeports et pièces d’identité biométriques, c’est-à-dire possédant une puce dans laquelle les données personnelles (empreintes digitales, iris) sont enregistrées, est aussi exigée par l’Organisation internationale de l’aviation civile à partir de 2016. Les pièces d’identité et passeports actuellement utilisés au Tchad sont électroniques et donc pas suffisamment sécurisés. Les attentats du 15 juin dernier n’ont fait qu’accélérer un changement qui de toute façon devait être décidé.


Commentaires sur facebook