Silence, on tue dans le Lac

Silence, on tue dans le Lac. Les forces de l’ordre et de sécurité ont pris au mot et applique les instructions de Mr Deby qui a déclaré que la population du Lac est acquise à Boko Haram. Si à N’Djamena, les contrôles des populations qui ressemblent aux Kanuris, Boudouma, Bournans, etc., a diminué à cause des critiques des Adh et la presence des nombreux témoins étrangers, il n’en est pas de même dans le Lac où la population, toute la population vit un calvaire: contrôles, arrestations, déportations, disparitions, etc.


Commentaires sur facebook