10 condamnés à mort mais 15 enterrés !

Des très vives inquiétudes pour les proches des plus de 70 personnes arrêtées dans les opérations de lutte contre Boko Haram. Ces proches n’ont aucune information de ces personnes ni sur les lieux de détention. L’inquiétude a monté d’un cran quand un confrère a révélé qu’au cours de l’enterrement des 10 Boko Haram exécutés, il a été constaté la présence de 5 autres corps enterrés ensemble avec les exécutés, ce qui fait dire aux différents observateurs qu’il y avait eu des exécutions extrajudiciaires ce qui est fort probable avec le régime de Deby.


Commentaires sur facebook