Communiqué de presse N°009/CPDC/2015

salibou garbaNon à la dégradation des conditions de vie et de travail !

Depuis quelques mois, le Tchad s’enfonce dans une crise financière aux lourdes conséquences :

  • les salaires ne sont plus payés à terme échu ; les travailleurs de tous les secteurs et de toutes les institutions sont obligés d’attendre jusqu’au 20 du mois suivant pur percevoir leurs droits ;
  • les étudiants accusent de six (6) à neuf (9) mois d’arriérés de bourses ;

Cliquez ici pour lire le communiqué dans son intégralité.


Commentaires sur facebook