Les Brèves de N’Djamena – les valises de Salay

Mr Deby n’a pas tardé à mettre en exécution les éventuelles résolutions du séminaire (non tenu) sur les nouvelles orientations des régies financières. En effet, dans la nuit du 28 au 29 septembre, un convoi d’une dizaine des V8, conduit par Saleh Deby, chargé des sacs contenant des billets de banque, a pénétré dans l’enceinte du palais rose et a déchargé sa cargaison. Or ordinairement, les recettes douanières étaient convoyées directement au domicile de Mr Salay qui les stockaient dans des containers bien cadenassés ou les transférait à Dubaï aux bons soins du petit frère du beau national.

Qu’a-t-on effleuré pour qu’on changeât brusquement l’itinéraire des produits de pillage? Tout indique que le comportement désinvolte du nouveau ministre des finances fait peur, et on craignait à juste titre que celui-là risque de faire débarquer un bon matin un peloton de la gendarmerie au domicile du DG/douanes pour vérifier l’existence réelle ou supposée des produits de recettes douanières.

Oui il y a des ministres naïfs qui prennent pour argent comptant les injonctions fallacieuses et démagogiques du monarque adressées à tout nouveau Ministre. En effet le Sultan a l’habitude de dire aux nouveaux responsables de tout le contraire de ce qu’il pense ; il leur assène de péroraisons en disant qu’ils devraient agir en responsable, qu’il n’y a pas des agents au-dessus de la loi et qu’il ne protège personne moins encore ses parents. Alors des têtes brûlées comme l’actuel Ministre risque de profiter de la brèche pour faire passer le balai de l’assainissement là où il ne fallait pas.

Alors on préfère ne pas prendre des risques pour créer un scandale inutile par ces temps de grandes tensions sociales. Selon des sources en provenance de la bouffonnerie, il semble que le grand frère aurait conseillé au petit frère de mettre les marchandises à l’abri des « mauvais yeux ». Ainsi le magot sera en sureté et au besoin Deby va refiler quelques miettes au Trésor public pour faire face à la crise sociale.

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. C’est anormal et un jours viendra vous allez quitter le pouvoir