Les Brèves de N’Djamena – Les comédies des Deby

Mr Deby vient de mettre aux arrêts son petit frère, le tout puissant DG des douanes. En réalité c’est un non évènement. Mais le plus choquant dans tout cela est que Mr Deby prend les tchadiens, tous les tchadiens, pour des idiots or le plus grand mauvais jour de cette pièce tragi-comédie est bien lui.

En effet entre Mr et Mme Deby, la part de partage des revenus financiers de l’Etat sont très nette : A Mr les revenus douaniers, les commissions, les surfacturations, les marchés fictifs etc., c.-à-d. les espèces en cash et immédiates ; à Mme, les revenus pétroliers et ses input. Ainsi donc Saley était en mission commandée, il était le trésorier occulte de son grand : tout ce qu’il dit et fait, c’était sur instruction directe et personnelle de son grand. Le trésor de guerre de Deby était logé chez Saleh. Le Tchad n’a pas d’argent mais les Deby sont riches, très riches ; ils peuvent se permettre tout : acheter les consciences, acheter les armes, acheter des véhicules ou des immeubles au Tchad ou hors du Tchad et enfin organiser les élections truquées. Le Tchad et les Deby sont deux vases communicantes : Si l’une est riche, l’autre sera nécessairement pauvre. La situation socio-économique et le manque criant des liquidités sont tels que beaucoup d’observateurs avertis pensent le régime est aux bords du gouffre et son écroulement dans un proche avenir est quasi certain. Alors Deby a essayé de freiner la saignée en convoquant une réunion consacrée aux finances publiques, laquelle réunion déboucha sur un séminaire gouvernementale. Les décisions du séminaire ne pourraient être mises en exécutions sans toucher les douanes et Saleh, ce qui fut fait. A la suite de cette arrestation, comédie mal maitrisée aidant, Deby allumera un grand feu de paille autour de la personne et des activités de Saleh, lequel feu qu’il va entretenir en état pendant au moins une semaine : Saleh en état d’arrestation, toute la mal gouvernance de 25 années lui sera imputée, sa maison sera visitée mais pas fouillée, les différents comptes connus seront fermés, des accusations graves contre Saleh vont pleuvoir, les proches de Saleh aux différents postes seront chassés, etc., et après, tout ceci s’affaissera, s’éteindra comme si rien n’avait eu lieu. Saleh sera libéré en catimini, on le verra dans les rues de N’Djamena dans ses V8, accompagné de plusieurs véhicules des gardes corps, en train de bruler les feux rouges et écraser les piétons. Passez, y a rien à voir !

Correspondance particulière (N’Djamena)


Commentaires sur facebook

14 Commentaires

  1. Abdou

    Quand est-ce que Saley sera envoyé au bagne de Korotoro, ou mieux encore, à la potence ? Imaginez le sort qui lui serait réservé s’il était un autre Tchadien… Mais cette arrestation du petit est une pièce de théâtre montée par l’autre pour amuser la galerie (puisque tous deux pensent que les Tchadiens sont naïfs et amnésiaques). Saley vient de prendre une pause et sera promu conseiller de son frère.

  2. Saley en prison non ce pas vrai se arrêté quel que part ce la reunion qui passe entre eux.

  3. ils prennent vraiment le peuples pour des burnes.

  4. Carnovore

    Mr Deby ne prenez pas les tchadiens pour des fous, nous sommes nés également d’une mère comme vous et nous avons les même valeurs que vous. Pour votre gouverne ,sachez que tout se paie ici bas et Dieu seul suffit pour vous.

    • Abou Harba

      Désolé de vous contredire sur ce point précis : JE N’AI PAS « les mêmes valeurs » que les Déby – et je doute que beaucoup de Tchadiens se réclament de leur système de valeurs. Moi en effet, je crois dans les valeurs suivantes comme étant des facteurs équitables dans la distribution des biens dans un groupe humain donné (qu’il s’appelle une famille, une société, une nation, un pays, un peuple ou autre), et une source universelle de dignité : JUSTICE, TRAVAIL, EGALITE DE CHANCE, MERITE PERSONNEL, SOLIDARITE, EQUITE, RESPECT – la liste n’est pas exhaustive, mais elle n’en est pas moins suggestive de ce que les Déby n’ont justement pas été capables de montrer en 25 ans de règne absolu ! Qui, dès lors, se reconnaitrait dans le système d’ANTI-VALEURS qu’ils ont institué pour mieux saigner ce pays à blanc ?

  5. halla nahal

    Personnellement,  je trouve que les frères se moquent des tchadiens. Idriss veut nous faire croire qu’il n’était pas au courant que les recettes douanières n’ont pas  été versées au trésor public depuis que saley est directeur? 
    Eh bien? Je reste dubitative. Depuis quand on se punit soit-même? Non non non….. le stratège de tous les temps est dépassé. Ou bien ce sont les médicaments qu’il prend qui le rendent fou. Monsieur le président cela ne marche pas comme cela! !!!
    Vous avez pillé le Tchad plus que le cumul de toutes les guerres réunies.  Vous avez volé le Tchad jusqu’à la génération future.  Vous vous êtes donnés tant de mal pour créer un Etat fantôme.  Vous vous êtes entourés pendant 25 années de voleurs (chose qui ne vous a jamais choquée parce que voler est un signe de bravoure chez vous) de griots, des pédés, de griots, de prostituées….  
    Un  bon matin,  vous avez été touché par la Grâce Divine, et vous arrêtez saley???? Franchement,  je trouve cela débile. Détrompez-vous Monsieur  idriss deby itno. Vous connaitrez la même fin que les autres dictateurs de part le monde et leurs rejetons. Rassurez-vous que même si vous rendez l’âme au pouvoir, vos acolytes payeront.  
    Aujourd’hui,  les personnes qui chantent sans honte et sans scrupule que  vous avez amené la liberté et la démocratie se joindront aux vrais tchadiens pour ré écrire l’histoire.  1er décembre 1990, entrée au pouvoir d’un groupe d’individus ignares et cruels venus du Soudan. 
    Nous attendons aussi vos fils, certains de  vos ministres à commencer par le PM, Madame deby, ainsi que les frères maternels de votre machiavélique épouse. 
    Car peut-être que vous allez encore essayer de nous la jouer à l’envers; donc je vous rappelle que nous tous (tchadiens/ nes) savons comment vous vous répartissez nos biens  depuis 1990. Nous savons par exemple que vous et les vôtres avez dépossédé le pays de toutes ses richesses pour investir dans des paradis fiscaux.  
    On sait comment vous attribuez les marchés publics à vos neveux. 
    On sait combien de personnes ont tout simplement disparues sans laisser de traces depuis 1990.
    On sait aussi comment vous tenez vos réunions familiales quand vos bambins tuent nos compatriotes,  vos rejetons et vous humiliez des hommes et femmes de ce pays chaque seconde depuis 1990. Ces réunions où dès que vous êtes entre-vous,  vous dites à votre entourage clocharde:  » addouboum addouboum le tchadiens.  Houmma katirine wa anina indinal houkoum »
    On sait et cela on le retiendra pour toujours comment vous aimez les mauvaises personnes. On retiendra de vous votre rancune maladive.  On retiendra de vous votre haine envers le Tchad et les tchadiens.  On retiendra surtout votre habileté et votre indéniable aise quand vous mentez. On retiendra de vous l’auteur du chaos tchadien. On retiendra de votre régime la culture de la médiocrité.  On retiendra de votre règne vos combines et manigances quant il s’ agit de créer des faux besoins et faux marchés pour  voler l’argent de l’Etat.
    On retiendra de votre part que vous êtes l’instigateur de la corruption et de la mauvaise gouvernance dans ce pays. Car, comment traiter un président qui demande aux investisseurs internationaux de passer par un de ses fils pour pouvoir le voir? Et au fils de fixer un montant calculé au prorata temporis du montant total de l’investissement. 
    On retiendra de votre règne que  les membres de votre famille ont ruiné les entreprises nationales en pratiquant une concurrence déloyale.  Votre frère s’est offert la Sner, l’une de vos soeurs importe du sucre du soudan et comme elle ne paye pas de taxe douanière, elle liquide sa marchandise à moindre prix.  Pratique qui a le mérite d’avoir tuer notre STT.
    On retiendra des hôpitaux sans lit, des hôpitaux catastrophiquement mal faits. Par exemple un hôpital sans bloc opératoire,  une maternité sans couveuses etc….
    On retiendra de votre régime qu’il a exporté du pétrole brut en le négociant comme si on vendait du sable. Comment negocier et vendre un produit fluctuant à un taux fixe et de surcroît sur le long terme? Voilà comment vous avez hypothéqué mon pays. Vous avez hypothéqué ma génération et celle d’après parce qu’à cause de votre soif du pouvoir,  vous n’avez jamais eu l’audace de dire non aux occidentaux et à leurs multinationales.  Vous avez envoyé votre maitresse juste parce qu’elle parle bien 3 langues sans accent, accompagnée de 6 ou 7 personnes dont le seul but était de donner notre pétrole aux occidentaux  afin que eux à leur tour vous maintiennent au pouvoir.
    On retiendra énormément de choses,  énormément de souffrances, énormément d’injustices, de larmes….
    On retiendra le gâchis.  
    On retiendra de votre règne,  l’isolation systématique des filles musulmanes (non zakhawa et non arabe)  ayant un bag-round supérieur à celui de votre épouse.
    On retiendra de votre régime,  l’instruction expressément donné afin de faire taire tous les intellectuels.
    On retiendra de ce malheureux régime qu’il a été le seul qui a fait fuir les tchadiens de leur pays sans qu’il y ait de guerre en tant que telle.
    On retiendra de votre règne juste combien vous et tout votre cheptel  êtes maléfiques.   
      Bon, sérieusement il n’ya rien de spécial

    • Abdou

      Mme Halla, rares sont les Tchadiennes qui interviennent comme vous dans les débats traitant les problèmes politico-socio-économiques de notre pays. Elles répondent aux « abonnées absentes ». Vous avez pris votre courage à deux mains pour cracher toute la vérité. Il n’y a rien à retrancher ou à ajouter au tableau sombre que vous avez décrit. La vérité crève les yeux. C’est le contraire qui surprendrait. Votre témoignage pourrait servir un jour (comme ce qui se passe maintenant à Dakar contre Habré).

    • Abou Harba

      Absolument d’accord avec Abdou. Longue vie à Tchad Actuel. Vive Internet. Vive les media sociaux. Et que chacun se souvienne, le moment venu, de cet implacable réquisitoire. Il ne faut pas s’y tromper : c’est un vibrant condensé de l’Histoire du Tchad sous le régime Déby qui vient d’être écrit ici. Merci, Halla Nahal !

  6. Seid Djiré

    Le semaire du gouvernement et le limogeage de lòrphelin national, ne sont que masquarades. Comme les recettes hors ne transitent pas par le trésor public, Général-Sultant, en baisse des revenus du pétrole et en manque des sous, il voulait dorenavant que son argent dois lui revnir chez son bo fils et comme ca, il aura la main mise seul sur làrgent du pays y compris de la Douane entretemps gratifié à salay. Une stratégie digne dùn militaire, un Gl ne trompe pas son Chef hiérarchique. Le nouveau DG de la douane doit gère comme à la caserne. Le ministre des finance n`arrivera jamais à avoir le controle des recettes douanières. Secondo, le PR voulait legitimer salay avec son argent en soulevant tout ce brouhaha. 25 ans et plus, les tchadiens n`ont pas encore connu Deby avec ses tactiques politico-militaires. C`est toute une cirque dont les numero sont joué et orchestrés par le palais. Tercio, le silence des soeurs nationales est dans leur avantage absolu. Orphelain national avait expédié depuis sa manne aux Émirates Arabes Unies, dans les heures qui suivent il va aller savourer son gain suite aux services rendus au Tchad. Pourquoi en 25 ans une prémière fois un sémiraire gouvernemental uniquement les ministères générateurs des recettes???????

  7. gaopal

    deby,tu a cinq litre du sang comme tout tchadien.ne crois pas que tu es super inteligent.toi et tes proches vous irrez tous a l’enfer.

  8. Ce qui se passe dans notre pays, vous ne le verriez nul part dans le monde. Comment voulez vous qu’un pays se développe quand certains individus entassent des milliards chez eux. Les organismes internationaux et ainsi que la France sont bien au courant de ce qui se passe dans notre pays mais voyez-vous eux ils affirment depuis des années qu’ ils vont nous aider à nous développer avec quel miracle…

  9. Svp, le pouvoir à ses avantages et ce par tout dans le monde. Même  Dieu le tout puissant ns a classé par catégorie(pauvre,riche,moyen et très pauvre ).Admettons que tous les Tchadiens sont des milliardaires, qui a peur à qui?qui respecte qui?qui travaille pour qui?.

  10. Abdou

    M. Haggar. Laissez Dieu tranquille, là où il est, et ne lui prêtez pas des intentions. Ne l’accusez pas, non plus. Il n’a pas créé des pauvres et des riches  comme vous interprétez ses desseins. Dans le contexte tchadien, si on vous comprend, Dieu a créé des opprimés et des oppresseurs, n’est-ce pas ? C’est archi-faux. Au Tchad, il y a des citoyens qui ont créé une classe des indigents ( c’est-à-dire des personnes plus que pauvres) et une classes des… multimillionnaires et des  milliardaires qui fêtent leur fortune urbi orbi, au vu et au su de tout le monde, sans vergogne, sans état d’âme, sans remords. Dites-moi, combien d’années de dur labeur faut-il à un homme (parfois jeune) pour gagner UN MILLIARD de nos francs ? Et vous dites que c’est Dieu qui le veut ainsi ! C’est trop facile. On prête à Dieu tous les vis et les vississitudes des pillards pour les justifier. On se fait bonne conscience en inventant des décisions que Dieu n’a jamais prises. Pouvez-vous citez les références de Dieu créant les pauvres et les riches (au Tchad et dans le monde) selon le Coran ou la Bible (car je lis ces deux documents sacrés mais je n’ai retrouvé aucune trace de votre hérésie).
    Tchadiennement vôtre.

    • Abou Harba

      Bien répondu ! Y’en a marre de ce défaitisme qui consiste à nous justifier de nos lâchetés, de notre complicité active ou passive en attribuant à Dieu les torts graves, les crimes majeurs de tous genres commis à l’endroit du peuple tchadien ! Le fatalisme n’a jamais été une vertu et AUCUNE religion n’a jamais prescrit un ordre immutable justifiant l’inégalité des conditions ni, a plus forte raison, l’oppression des uns par les autres. Chaque fois que ce CYNISME est proféré quelque part, c’est pour justifier des réalités peu avouables, allant de la lâcheté à la complicité de crime ! De plus en plus de Tchadiens ont tendance à se réfugier derrière cet argument pour se dédouaner a bons frais de leurs devoirs en tant que citoyens – voyez tous les commentaires facebook sur cet article ! Dans quel âge vivons-nous ? C’est pourtant écrit en toutes lettres : « AIDE-TOI ET LE CIEL T’AIDERA » !