Comment Hinda Déby Itno contrôle les leviers pétroliers du pays – Lettre du continent

Au Tchad, la manne pétrolière se gère en famille. Alors qu’elle représente 73% des revenus et 90% des exportations à raison de 12 milliards de dollars de recettes depuis 2003, elle est entièrement quadrillée par les proches d’Idriss Déby Itno, à commencer par son épouse, Hinda Déby Itno née Acyl. A 35 ans, la première dame a fait une incursion remarquée dans ce secteur depuis son mariage avec le chef de l’Etat en 2005. Aux côtés du ministre du pétrole Djerassem Le Bemadjiel, son bras-droit, elle est de toutes les inaugurations de nouveaux gisements. Ce fut le cas en décembre 2014 pour Grand Baobab, dans le bassin de Bongor (Sud), et à Mangara dans le Logone occidental (Sud), en février 2015. Malgré le repli actuel des cours du brut et la montée en puissance du trader anglo-suisse Glencore dans le pays – en 2014, l’entreprise a octroyé 1,3 milliard $ au Tchad pour que ce dernier rachète les parts (25%) que l’américain Chevron détenait sur les champs de Doba -, les « hommes » d’Hinda Déby Itno apparaissent à chaque étape de la gestion des recettes de la production reversées à l’Etat par les majors – ExxonMobil/Petronas et China National Petroleum Corp. (CNPC).
Pour ce faire, la première dame a su placer plusieurs de ses fidèles aux commandes […]


Commentaires sur facebook