Orpaillage dans le Guerra, un fléau contre l’environnement.

Contrairement au Tibesti et à l’extrême nord-est de Bilia, la zone du Guerra est un territoire d’habitation humaine et un espace de la faune et de la flore. Les orpailleurs, généralement des ex et nouveaux militaires, véhiculés et armés sont des véritables fossoyeurs de la nature. Face au déferlement des orpailleurs dans la région, le gouvernement aurait déployé les forces de l’ordre qui n’auraient pas été tendres avec « les envahisseurs ».


Commentaires sur facebook