Le gouvernement tchadien censure

Déjà les matraques, les gaz lacrymogènes et les assassinats des manifestants à mains nues avaient montré la face hideuse de façade de la démocratie et des libertés véhiculée à longueur des journées par les hauts et autres griots de l’Etat-parti MPS. Celui ci vient de faire tomber définitivement ce voile de façade en censurant les réseaux sociaux.


Commentaires sur facebook

1 commentaire