Quand l’ANS et le MS destabilisent Deby

La police politique du régime, l’ANS, et le Ministère de la sécurité auraient informé Deby que l’excellente couverture par la presse française de l’affaire Zouhoura et l’opération ville morte, n’aurait pas eu sans l’accord de la France, ni l’organisation de la ville morte qui serait planifiée et financée par les services français. Alors Deby, pris de panique, se serait précipité à Paris pour éclaircissements.


Commentaires sur facebook