Les Brèves de N’djaména : Mahamat Nour, des propos aux relents provocateurs

Mahamat Nour a tenu une grande réunion avec les autorités civiles et militaires d’Abéché. Il a prôné la sécurité, la paix et la concorde nationale. Il a exprimé sa volonté de faire cesser les affrontements inter communautaires dans l’est du Tchad, sans dévoiler son plan.

A la même réunion, en présence de tout le monde, il s’est directement adressé aux Tama et aux populations allogènes en des termes très curieux :

  • Aux Tama : « vous ne pouvez pas vous mesurer aux beri et goranes, ils étaient et demeurent forts, ils sont supérieurs à vous dans tous les domaines. Pour eux, vous demeurez des sous hommes, des esclaves qui n’ont droit à rien, ils (beri et goranes) ont vie et mort sur vous. Donc, ce n’est pas la peine de leur faire la guerre, de chercher à s’émanciper ou à avoir droit sur vos propres terres. Vous, vos terres, votre bétail, appartiennent à eux. »
  • Aux allogènes : Les Tama sont vos esclaves, mais nous sommes au 21ème siècle, il est temps que vous pensiez à les libérer.

Ironie ? Provocation ? Instigation ? Sans Commentaires!

Regain des tensions dans le Dar Tama – Depuis 48h, les batailles arrangées entre les éléments de Mahamat Nour (tout Tama civil ou militaire est d’office catalogué « élément de Mahamat Nour ») et les bergers allogènes, se poursuivent. En réalité, les affrontements n’ont jamais cessé depuis le ralliement de Mahamat Nour. Les derniers affrontements ont déclenché à la suite de l’assassinat d’un berger par les éléments de Mahamat Nour et la riposte des allogènes ne s’est pas faite attendre. Les combats se sont poursuivis jusqu’à Guéréda ville. Dix éléments de Mahamat Nour ont trouvé la mort. Les éléments de l’ANT présents à Guéréda refusent ostentatoirement d’intervenir pour séparer les belligérants.

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook