Affrontements claniques dans l’est du Tchad – Reuters

Des affrontements claniques ont fait une dizaine de morts ces derniers jours dans l’est du Tchad, a-t-on appris jeudi de sources militaires et gouvernementales à N’Djamena.

Ces violences ont eu lieu dans la région du Dar Tama, entre des membres de la tribu Tama et du clan des Zaghawas, l’ethnie du président Idriss Deby.

Des rivalités anciennes opposent les deux clans. Leur résurgence exacerbe les troubles qui agitent déjà l’Est tchadien, théâtre d’une rébellion et de raids transfrontaliers en provenance de la région soudanaise du Darfour.

« Les affrontements ont repris mercredi. Les forces de sécurité ont dû intervenir entre les deux camps pour tenter de rétablir l’ordre et la sécurité », a dit une source militaire dans la région.

Un bilan fait état de douze morts, onze membres du clan Tama et un Zaghawa. Les violences se sont concentrées autour de la principale ville de la région, Guéréda.

« Le gouvernement a discuté de la situation sécuritaire inquiétante dans la région de Guéréda où les violences communautaires commencent à prendre des proportions dramatiques« , a dit le porte-parole du gouvernement, Hourmadji Moussa Doumgor.


Commentaires sur facebook