Une insulte au peuple frère centrafricain

Deby a boudé la cérémonie de prestation de serment du président très démocratiquement élu de la RCA; c’est une attitude indigne, honteuse et revancharde: une attitude typiquement Deby. Deby a raté une belle occasion pour se réconcilier avec le peuple centrafricain; lui  qui était à la base du drame centrafricain avec le coup d’État contre Bozizé et son soutien militaire à la sinistre Seleka. Deby avait refusé à 2 reprises de recevoir le candidat Touadera alors que le même Deby avait voulu boycotter les élections en poussant son pion Noureddine de créer une cession avant que les parrains français lui demandent de mettre fin à cette aventure, ce qui fut fait immédiatement. Le président élu, pas rancunier, a fait son 1er déplacement au Tchad, rendre visite à Deby et l’inviter à assister aux cérémonies de prestation, mais le président Touadera ne connaît bien Deby, il apprendra à le connaître.


Commentaires sur facebook