COMMUNIQUE DE PRESSE : PARTI POUR LES LIBERTES ET LE DEVELOPPEMENT (PLD)

pld_logoCONSEIL POLITIQUE NATIONAL

COMTE EXECUTIF

Direction Nationale de Campagne

N°050/PLD/CPN/CE/DNC/2016

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 10 avril 2016, le peuple tchadien est sorti massivement voter pour le changement, espérant que le recensement biométrique était un gage de transparence. Malheureusement pour tous les Tchadiens, il y a un prédateur avec lequel il fallait compter. En violation de toutes les lois, il a été observé l’ingérence intempestive des militants du MPS, soutenue en cela par les autorités administratives, militaires et traditionnelles dans le scrutin : expulsion, arrestation et déportation des délégués des candidats dans les bureaux de vote, disparition de plusieurs centaines d’urnes et des milliers des procès-verbaux. Dans les régions favorables aux candidats de l’opposition, la CENI, complice du pouvoir MPS, a remplacé les vrais procès-verbaux par des faux fabriqués dans des officines secrètes. C’est pourquoi, en violation des dispositions du code électoral (articles 73, 74 et 142), ordre a été donné de rapatrier au Bureau Permanent des Elections (BPE) tous les procès-verbaux avant leur recensement et publication par les démembrements de la CENI.

Le résultat provisoire donné par la CENI est un hold-up électoral et plusieurs candidats dont celui du PLD ont décidé de ne pas reconnaitre toute institution issue de cette mascarade.

Oui, il s’agit bel et bien d’une mascarade honteuse pour ses auteurs et indigne pour ses bénéficiaires.

Dans 13 régions de la zone septentrionale, avec la complicité de la CENI, Idris Deby ltno obtient des scores allant de 83% à 98,8%, un score qui ferait rêver l’ancienne nomenklatura soviétique et les actuels dirigeants nord-coréens ! Mieux, on remarquera que dans ces mêmes régions, le pourcentage des bulletins nuls est excessivement bas (0,9% dans le Wadi-Fira) en comparaison avec les autres régions du sud du Tchad où ce chiffre dépasse les 10% (15,58% dans la Tandjilé). En corrélant ces chiffres avec le taux de scolarisation au Tchad, on arrive à cette absurdité que plus on est instruit moins on sait voter I A la CENI, on sait tricher mais bêtement.

La stratégie du hold-up électoral du MPS se résume à ceci : obtenir vaille que vaille plus de 80% dans les régions septentrionales et au moins 15% dans les 7 régions méridionales. Ce faisant les stratèges de la triche ont commis des fautes graves.

En effet, dans la région du Ouaddai, sur la base des calculs hautement scientifiques opérés sur les chiffres des procès-verbaux que nos vaillants délégués ont pu difficilement collecter et sécuriser, on peut affirmer haut et fort que Idris Deby Itno n’a pas obtenu 91,7% du suffrage exprimé. Il a été battu à plate couture par le Candidat du PLD qui a recueilli plus de 163 763 voix contre 47 872 pour le MPS.

Et si on regardait de près les chiffres des autres régions du septentrion tchadien, on pourrait affirmer sans se tromper qu’aucun candidat n’a pte obtenir plus de 50 % des voix exprimées par les Tchadiens lors du scrutin du 10 avril 2016.

Le PLD appelle ses militants et sympathisants à résister à toute forme d’oppression du régime MPS. La lutte continue !

N’Djamena, le 26 avril 2016

Le Chargé communication

SATDJIM SUCCES NOEL

 


Commentaires sur facebook