Deby aux Emirats

Deby aurait fait des mains et des pieds pour se rapprocher du Qatar par l’intermédiaire du parrain soudanais mais ce fut toujours un niet du coté qatari allié des islamistes en Libye. Alors Deby, alié du Gal Haftar, s’est tourné vers les Emirats qui sont devenus entre temps le QG des Deby et des Hisseini Bourma en matière des placements. Deby, qui a bénéficié d’un appui financier lors des élections présidentielles, osera-t-il demander une autre aide ou va-t-il tout simplement faire rapatrier l’argent du pétrole tchadien accumulé dans les banques emirati et géré par son beau-fils.


Commentaires sur facebook