Allamine Bourma Treyé passe de la BILTINisation à l’élevage à l’ERADAtisation aux finances

Comble du ridicule, le Tchad ou toute personne jugée coupable   de népotisme, de favoritisme et de corruption est  adulé par le régime. Le second passage au gouvernement de Allamine Bourma Treye  comme Ministre des finances  et du Budget a stupéfait tous les observateur de la scène  politique nationale, lui qui   avait commis des dégâts incommensurables 2007 en tant que  Ministère de l’élevage a certainement n’a pas tiré des leçons de son flagrant limogeage. Lui dit-on amoureux aveugle du poste de ministre des finances n’a ménagé aucun effort pour y accéder. Au moment où notre pays connait une difficile crise financière sans précédent.

Jeune fonctionnaire grandit dans le milieu des finances publiques, animé d’une ferme volonté de s’enrichir très vite, n’a pris aucune seconde pour penser au payement des fonctionnaires, ou au règlement de la dette nationale. Le MFB n’a pas attendu longtemps pour confirmer, et réconforter le caractère tribal qui l’anime. Sans même attendre l’adoption de le statut du gouvernement ni encore la signature de son nouveau organigramme, il a nommé plusieurs membres de sa famille, de ses belles familles ou encore les amis de la nuit à des postes de responsabilité stratégique bafouant tout norme et éthique.

Dès son arrivée au MFB, Allamine Bourma Treye amorce, une vaste opération des nominations au sein du département : secrétaires généraux, inspecteurs généraux, contrôleurs financiers, directeurs  généraux, directeurs, administrateurs et d’autres fonctionnaires cadres sont révoqués puis remplacés immédiatement par les siens pour satisfaire son égo enragé de démettre les compétents susceptibles de le remplacer un jour au Ministère.

Dans le changement effectué, force est de constater la promotion tribale de la médiocrité aux détriments des nombreux cadres valeureux qu’engorge le MFB. Parmi ces derniers figurent toutes les têtes que l’on voit fréquemment au domicile de Allamine Bourma Tréyé. Ce sont donc, des frères, des cousins, des neveux, des nièces, des beaux frères dans les deux sens. Mais aussi et surtout, des détourneurs certifiés ou démarcheurs qui achètent les postes de responsabilité a un cout faramineux. Où va le Tchad au moment dont les salaires tardent à être payés et tous les chantiers publics sont sur le point d’être vendus à des banques ?

Le non-respect de la déontologie administrative fait que à la direction nationale de la caisse des retraités du Tchad, a subi le favoritisme l’ex député  Ahmat Abdallah Fadoul, nommé directeur alors qu’il ne dispose d’aucun diplôme encore moins une intégration à la fonction publique,  cette personne ne pourra pas gérer les retraites des fonctionnaires et militaires alors  qu’il n’est même pas fonctionnaire.

Et d’autres nominations sont considérées comme des dérives qui portent atteinte à la morale et à la dignité humaine. Celle de Mahamat Ahmat Dallah connu comme un grand détourneur d’origine du Ministère du Plan, il est impliqué dans plusieurs cas de détournement au Ministère du plan et coopération, et  il a été révoqué par le contrôleur d’Etat à maintes reprises.

Ces cas de nominations caractérisant le clanisme, le favoritisme, le clientélisme dans l’illégalité et l’immoralité. Ces cas ne sont que des exemples parmi plusieurs autres. La liste ci-après  donne le tournis dans la tête :

  1. Direction du Cabinet : ABDELSALAM CHERIF cousin du Ministre, homme d’affaire
  2. Direction de l’ordonnancement des dépenses de fonctionnement : AHMAT HABIB BOURMA Treye : petit frère du Ministre,
  3. Directeur de la micro finance OUSMAN ATCHE : petit frère de la femme du ministre la nommée Amina Atché ,
  4. Contrôleur financier au Ministère de la santé : FATIME MIRESSIL, cousine et belle-sœur du Ministre et hôtesse à domicile,
  5. Contrôleur financier au Ministère de l’action sociale : ALBACHIR MAHAMAT : cousin du Ministre,
  6. Contrôleur financier au Ministère en charge de l’administration territorial et Urbanisme : MAHAMAT AZARAGUE : Ami personnel du Ministre,
  7. Direction de la communication de la micro finance adjoint : MAHMOUD ALI SEID : cousin du Ministre,
  8. Direction des Micro et Moyennes entreprises : HAMDAN AHMAT TCHELE : beau-frère du Ministre ;
  9. Direction des Timbres et de l’enregistrement : IZZADINE ABDOULAYE GASSARI : cousin du Ministre ;
  10. Directeur Adjoint du dédouanement du bétail: MAHAMAT AHMAT DJIBRINE : neveu du Ministre,
  11. Coordinateur Adjoint du projet PAMFIP : MAHAMAT AHMAT DALLAH dit Antonio, ami personnel et grand joueur de Casino avec le Ministre mais sans qualification ,
  12. Directeur de la caisse des retraités du Tchad : Ahmat Abdallah Fadoul , cousin du Ministre,
  13. Directeur adjoint de la comptabilité publique :Adoum MAHAMAT SALEH : cousin du ministre ,
  14. Premier fondé de pouvoir : HISSEIN MAHAMAI : d’origine gorane et neveu du ministre du côté maternel
  15. Direction adjoint du contrôle des établissements de microfinance : MAHAMAT AHMAT ALGHASSIM : beau frère  du ministre,

La liste ci-dessus figure que les décrétés. Si nous vous soumettons la liste des arrêtés ou des décisions vous me confirmerez la démission de l’Etat face à la dérive népotique.

Le Ministre des finances  et du Budget aurait tenu une réunion secrète dans la nuit du Dimanche 19 juin 2016 dans son chantier en cours de finition à farcha et leur aurait dit ceci :

Un seul conseil à l’ordre du jour :

Le chef de l’Etat m’a donné l’occasion de faire passer mon décret du MFB à titre exceptionnel car il veut m’envoyer comme Gouverneur de la BEAC à Yaoundé pour 5 ans. Ceci dit, je vais m’absenter du pays pour une longue durée et si je vous ai fait promotion, c’est pour que vous puissiez faire le maximum possible en vous remplissant les poches. Vous êtes certes témoins que les zaghawa ont déjà vidé les caisses de l’Etat et on me demande de redresser une situation chaotique à cause du gout insatiable de ces zak. Je sais que c’est impossible de relever ce défi car nous allons droit vers la banqueroute du Trésor Public.

Pour finir le MFB affirme qu’il lutte sans cesse à travers diverses  stratégies à appliquer afin de garder son  poste au-delà du 8 aout  c’est-à-dire après l’investiture.

MBA Conseils
mbaconseiltchad@gmail.com

 


Commentaires sur facebook