Les tchadiens sont en droit de refuser de rembourser

Les tchadiens sont en droit de refuser de rembourser–  Les institutions financières internationales et les pays partenaires connaissent parfaitement l’état des finances publiques et la gestion prédatrice et calamiteuse en cours depuis plus d’un quart de siècle, mais ils continuent de prêter sans se soucier de l’impact réel de leurs prêts sur le quotidien des tchadiens ni sur la construction du pays. Le moment venu, les tchadiens sont en droit de demander des comptes non seulement aux mal-gestionnaires mais aussi aux préteurs.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. ali

    Exactement de telle manière que les puissants continuent à en profiter de la situation pour endetter les pays déjà pauvres, surtout africains et francophones et de les appauvrir d’avantage afin d’avoir toujours la main mise.