Au Tchad, 10 000 fonctionnaires fantômes – DW

Au Tchad, plusieurs agents continuent d’émarger irrégulièrement sur le budget de l’Etat, malgré un contrôle lancé il y a deux ans. Les fonctionnaires sont en grève depuis 10 jours pour réclamer leur salaire.

En février 2014, un contrôle effectué par une commission interministérielle chargée d’assainir le fichier du personnel civil de l’Etat a conclu que plus de 84.000 agents émargent régulièrement au Trésor public. Et que sur ce nombre, environ 10 000 agents, soit 12% des travailleurs du secteur public, sont des fonctionnaires fictifs. Deux ans après ce contrôle, la situation n’a pas changé, alors que dans le même temps, l’Etat n’est pas en mesure de verser les salaires des fonctionnaires, en grève depuis le 9 septembre.

Écoutez les explications de Dariustone Blaise en cliquant sur l’image ou le lien.


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. Abou Harba

    Heureusement, on vient de supprimer la bourse à ces piailleurs d’étudiants… Robuste mesure qui devrait enfin résoudre tous les problèmes de trésorerie de notre honorable Etat, véritable incarnation de la probité, de l’intégrité, de la rigueur dans la gestion de la chose publique, de…attendez : je me suis trompé de pays !

  2. Mallimi

    La suppression de la bourse des pauvres étudiants n’est pas une solution à la crise économique artificielle que les Deby ont crée, entretenu et soutenu. il faut plutôt se pencher sur les détournements de fonds public et les fonctionnaires fantômes qui émargent illégalement.