Ndjamena, ville assiégée par les forces de répression

Le pouvoir refuse tout dialogue avec les étudiants, course-poursuite entre les forces de répression et les étudiants depuis 48h, et ceux ci ont commencé à attaquer et taper sur tous ceux qui portent la tenue, la DGSSIE vient en renfort des policiers et autres gendarmes. Des véhicules de l’administration sont brûlés, des blessés par balles réelles et des nombreuses arrestations.


Commentaires sur facebook