Au Tchad, les tensions demeurent – Deutsche Welle

Plusieurs étudiants ont étés arrêtés. Certains manifestants ont été poursuivis par la police jusqu’à leur domicile. Au pouvoir depuis 1990, le président Idriss Deby Itno ne tolère aucun mouvement de protestation.

Au Tchad, la grogne sociale se poursuit. Malgré l’interdiction par les autorités d’une marche qu’ils avaient prévue ce matin, les étudiants ont manifesté leur mécontentement. Ils protestent contre la suppression des bourses d’études par le gouvernement.

Des précisions avec Dariustone Blaise, notre correspondant à N’Djaména.

Cliquez ici pour écouter Dariustone Blaise.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Jonathan ignebe

    Pourquoi une telle mesure au Tchad quand le nigeria,la liby et le mali qui sont en guere controlent mieux la crise que le tchad?