Tchad : la crise financière fait rage – afrique-sur7

Le Tchad, ce pays africain tant agité par des crises militaires, traverse une crise financière peu du commun. Les populations s’évertuant à s’activer dans un espace dépourvu d’infrastructures pourvoyeuses de revenus, ne savent à quel saint se vouer en ce moment.

les raisons de la crise financière tchadienne

Le Tchad et son Président Idriss Déby broient le noir en ce moment à cause de la crise financière qui y fait rage. Le peuple, à cause de cette dèche, cette galère sans précédent, ne croit plus aux déclarations que dis-je, aux sophismes de leur Président Déby : «Les sorties d’Idriss Déby Itno et de Pahimi Padacké Albert (son premier ministre), ne sont que pure diversion», s’écrie le peuple.

En effet, incapables de trouver des solutions à cette situation de précarité financière, son propre parti politique, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS), lui en veut terriblement ce qui déplaît foncièrement au Président :« Le MPS (Mouvement Patriotique du Salut) contre Déby et Pahimi (…) Le chef de l’Etat est énervé contre le MPS (son propre parti politique) », entend t-on scander ça et là dans le pays.

Pour M. Déby, au lieu que le parti lui fasse des reproches, il pourrait au moins veiller à défendre les 16 mesures prises par le gouvernement contre la crise financière et à cesser de détourner les fonds publics.

En attendant que les têtes tombent, le peuple, notamment les femmes essaient de s’adonner aux petits commerces pour juste subsister et survivre : «Elles sont nombreuses à se battre quotidiennement pour la survie de leur famille en faisant de petit commerce des divers produits », constate t-on dans tout N’Djaména et les villes de l’intérieur.

Pour l’heure, une grève dans l’administration et dans les hôpitaux sévit farouchement.


Commentaires sur facebook