A la découverte du Lac Ounianga, le défi d’un voyage différent

Vous avez certainement entendu dire que le Tchad n’est pas une destination touristique, qu’il n’y a rien de beau à y découvrir… Ne croyez surtout pas tout ce qu’on vous raconte. Comme bon nombre de pays du Sahara, le Tchad possède des précieux trésors touristiques parmi lesquelles le Lac Ounianga.

Il vous faudra parcourir environ 979 Km en voiture au départ de Ndjamena pour pouvoir découvrir ce somptueux paradis. Véritables mer d’eau salée au cœur du désert, Ounianga offre l’image d’un paradis qui a été dessiné et peint en plein désert. Loin des clichés auxquels on est souvent habitué quand on parle de ce pays d’Afrique centrale, très loin de ses périodes sombres, on s’aventure sur le sable. « Le Tchad est un merveilleux pays, qui regorge de nombreuses merveilles touristiques. Il faut oser y aller pour les découvrir, c’est un pays fascinant aussi bien pour ses paysages, que pour sa culture », explique Ismael Cabral Kambell, de la plateforme hôtelière et de promotion touristique Jumia Travel. « Actuellement nous travaillons à élargir nos activités dans ce pays, car nous sommes convaincus de son potentiel », ajoute-t-il.

Inscrit au Patrimoine mondiale de l’Unesco depuis 2013, le site comprend 18 lacs interconnectés situés dans le désert du Sahara, dans la région d’Ennedi. Il s’agit d’un large complexe de 62 808 hectares dans un environnement hyperaride et d’un paysage naturel exceptionnel qui doit sa beauté à la variété des formes et des couleurs. Cet ensemble (Ounianga Kebir et Ounianga Sebir) est très particulier avec ses eaux fortement salés et eaux douces, alimentés par des eaux souterraines, et merveilleusement décoré par des palmeraies, pâturages et jardins naturels.

D’après les historiens, l’histoire de ce lac daterait d’environ 15 000 ans. Il se raconte qu’autrefois les différents lacs d’Ounianga n’en formaient qu’un.

Jaly Badiane


Commentaires sur facebook