Les Brèves de N’djaména : Deby/Hinda, une mise ne scène grotesque

Tout N’djaména bruisse des anecdotes sur les scènes de ménage au sein du couple Deby : selon les rumeurs de la rue, la 1ère Dame fut battue, humiliée, chassée du palais et ramenée au domicile familial et plus tard chez les frères Deby qui l’ont à leur tour ramenée à la résidence Burkina. Pourquoi tout ce tohu bohu qui n’a duré que le temps que le sultan se rende compte que la 1ère Dame n’est pas seulement l’épouse mais aussi le gourou. Pour ramener de nouveau la 1ère Dame au palais et démentir tout ce dont N’djaména bruissait et montrer à l’opinion que la première Dame est bel et bien au Palais et s’occupe de ses charges officielles, il a fallu organiser une cérémonie publique, une manœuvre minable et grotesque à l’image de la gestion du pays ; au prix de gros efforts médiatiques, on montre Mme Hinda assise confortablement au palais recevant une famille dont l’enfant a une déformation génitale à la naissance aux fins de l’évacuer, en Turquie : télévision, radio, présence des parents, remerciements solennels, etc. On est tenté de dire, tout ça pour ça ? Tout cela, comme comportement, est trop petit et trop minable.

Correspondance particulière
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook