Et si la BM refusait?

Les institutions de Bretton Woods avaient annoncé le déblocage d’une somme de 40 milliards de CFA au Tchad pour le payement des salaires du mois de janvier. Dès que la nouvelle fut tombée, c’est le branle-bas au palais rose, tels les chiens de Pavlov, Deby et sa cour ont commencé à saliver. En attendant le transfert effectif des fonds annoncés, Deby a demandé un prêt de 10 milliards CFA à la BEAC, l’a fait encaisser et payer la même nuit les militaires de N’djamena et ceux des provinces pour le mois d’octobre. Selon les mauvaises langues, le salaire mensuel des militaires est d’à peu près 6 milliards et la destination des 4 milliards reste inconnue.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. on se rends bien compte que tout ce que, ce Deby veux à la fin du compte c’est de faire coulé le Tchad au point ou, après lui plus rien ne reste. sincèrement dit c’est un acte cruel et malveillant de la je part de celui qui se dit être notre dirigeant