Tchad: l’opposition du CTPD dénonce l’arrestation de membres du parti à Moundou – RFI

Cinq cadres du parti d’opposition CTPD, qui a remporté la mairie et la députation de Moundou lors des dernières élections, ont été arrêtés hier, mercredi 25 janvier, dans les locaux du maire Laokein kourayo Medard, président du CTDP et arrivé 3ème à la présidentielle. Le député de Moundou, Mbairemtar Prosper, dénonce un harcèlement des opposants qui touche aussi selon lui la population et la presse locale.

Les membres du bureau exécutif étaient en concertation avec le président Laokein M lorsque la police a fait irruption dans le bureau du maire pour les arrêter. Nous ne comprenons pas de quoi il s’agit mais, concrètement, depuis l’élection présidentielle de 2016, les militants sont poursuivis, menacés…


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Abdou Sakher

    En lisant cet article, je suis resté sur ma faim. On ne cite même pas les noms de ceux qui ont été arrêtés ‘ils ne sont que cinq), ni on ne donne leur titre au sein de leur parti. On ne sait pas non plus si le chef de parti Laokein est lui-même arrêté ou pas. Vous appelez ça une information? Nous avons besoin d’être éclairés sur les abus de ce pouvoir. Si vous (RFI, correspondants, et consorts) ne disposez que d’un petit bout de l’information, alors gardez cela pour vous et taisez-vous.